La Taverne

Forum de la guilde : La Taverne, serveur Allister.
 
CalendrierAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Cercle des Iops

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shallie

avatar

Messages : 373
Date d'inscription : 21/02/2013

MessageSujet: Le Cercle des Iops   Jeu 26 Sep - 17:02

Le piaillement excité s'éteignit aussi vite qu'il avait commencé. Sur le sentier qui menait au Campement, une brave guerrière faisait tournoyer son arme avec satisfaction. Estavi, notre Iopette, était d'humeur guillerette et le soleil se perdant peu à peu à l'horizon accentuait cette tendance. Elle passa quelques minutes à soigneusement désolidariser d'une paire d'ailes de piou leurs plumes vermeil jusqu'à ce qu'enfin lassée, elle fourra le tout en poche et pressa le pas. Sans oublier, bien évidemment, de relever le buste, reculer ses épaules et de poser sur le pommeau de son épée favorite quelques doigts baladeurs.

À tout spectateur appartenant aux alentours proches s'offrait la vue d'une femme puissante, aguerrie, ne craignant rien ni personne. Tant ses habits églantine que sa coiffure dite de flammes clamaient sa présomptuosité. Il n'en était toutefois rien puisque, dissimulée derrière ses extravagants attributs, se trouvait humblement épinglée son appartenance au cent-trente-troisième cercle. Son petit manège continua un temps puis elle fut bien forcée d'admettre que nul voyeur n'était à sa disposition dans ce coin perdu du monde. Pestant à la fois sur tout et sur rien, mais plus particulièrement sur l'absence de Piou ici et maintenant, elle se mit à frapper la caillasse tout en poursuivant sa route.

Il ne serait point sot de se demander vers quel sombre campement notre tempétueuse amie se dirige. Comme si souvent, le Cercle est sa destination. Le Cercle des Iops, ce groupuscule si célèbre et incontournable parmi les disciples du dit Dieu… et si dénigré par tous les autres, pour qui le mélange d'inquiétantes rumeurs et de troublantes coïncidences s'est depuis bien longtemps mû en de rassurantes fables pour gamins Crâs dégénérés.

Le Cercle se rassemble depuis un certain jour dans le Campement des Bworks, pour des raisons qui ne pourront être évoquées dans l'immédiat. En effet, Estavi est bientôt arrivée et a déjà repris une pose avantageuse à la vue de ses premiers… camarades. Un lourdingue vêtu de loques d'Abraknyde Ancestral par-ci, un benêt croulant sous les attirails du Tengu par là, tous marchant dans la même direction, unis par un même mode de vie : Le tout pour le tout, d'un coup, d'un seul. Ragaillardie par leur présence, notre Iopette mit les bouchées double et se mit à épingles les Araknes et autres Prespics ayant le malheur de croiser sa route.


Lorsqu'elle arriva face aux deux immenses portes marquant l'entrée du campement, la lumière crépusculaire donnait à la falaise un relief tel que l'on se sentait immédiatement insignifiants, écrasés par cette sommité aux allures d'éternité. Le cerveau d'un Iop est cependant ce qu'il est et l'unique rouage dans la tête d'Estavi ne fit qu'un tour : "Challenge hardi accepté" se dit-elle en franchissant le portail.

Bworks et Goblins avaient compris à leurs dépends que ce campement n'était plus uniquement le leur et tous se terraient en bordure quand, autour d'un immense brasier, se rameutaient nombre d'êtres plus obtus et forts qu'eux. L'ambiance était à la fête et tous s'activaient. L'un nourrissait le feu à grands lancés de bûches tout en chantant, l'autre faisait couler la bière à flots alors qu'un troisième le suivait à la trace, s'appliquant autant que faire se peut afin de vérifier le contenu des barriques. Estavi débarqua dans ce chaotique mélange de Iops et de bières mais heureusement nulle épée n'avait encore été se ficher dans un voisin trop loquace. Cependant, tous en étaient conscients, la véritable soirée ne tarderait pas à débuter.

C'est un personnage à la dégaine malaisée qui prit le premier la parole. Il se plaça sur une petite estrade tout en bois et se mit à conter, gueulant à qui voulait l'entendre comme il avait vaincu son dernier adversaire en date au kolizéum. Il tituba cependant bien vite et disparu dans la poussière en un hoquet final. À partir de là, les conteurs s'enchaînaient de plus en plus vite, n'hésitant pas à renverser d'un large coup d'épée ceux qui n'étaient pas assez éloquents. Les maîtres-mots étaient fanfaronnades et disproportion.

Notre Iopette assistait au spectacle, adossée à l'un des innombrables pieux jonchant la zone. Elle souriait aux histoires qui se suivaient sans discontinuer et poussait par moments quelques vivats d'approbation.

~Un jeune Iop arborant fièrement sa Coiffe du Bouftou Royal profita d'une opportunité pour prendre place sur l'estrade.
- Hola! Vous ne devinerez jamais ce qui m'est arrivé, pas plus tard que hier ! Ou devrais-je dire, ce qui est arrivé à mon opposant, un filou de sram que ma glorieuse renommée n'avait encore atteint !
Pour appuyer ses propos, il sortit de son fourreau une large Razielle qui scintilla à la lumière des flammes. Si certains parmi l'auditoire s'étaient déjà lancée dans des joutes à mains nues, d'autres l'écoutaient et il comptait bien achever son histoire avant que l'un ou l'autre n'ait l'idée de l'envoyer valser.
- Le combat semblait perdu d'avance lorsque je bondis afin de porter quelques coups bien sentis au crâ qui fuyait sans cesse. Et là, quelle ne fut pas ma surprise lorsque je me heurtai à ce Sram qui nous empoisonnait la vie depuis belle lurette ! C'était bien entendu mon plan depuis le début. Mon comparse Osamodas venait de savamment me parer d'atouts bestiaux et, changeant tout de suite de cible, je me suis précipité et pif, paf, son compte fut promptement réglé ! Jamais il n'aura été aussi invisible, c'est ça que de me croiser !
Ses auditeurs poussèrent des exclamations ravies, auxquelles Estavi se joint de bon coeur, et ce fut le sourire aux lèvres que ce petit Iop se fit proprement balancer de l'estrade par le prochain conteur…



[Ceci est un rôle-play de groupe. N'ayez crainte, l'ambiance est bonne et le seul risque pour ceux qui se lancent est de subir les quolibets de la foule ! Contez une histoire, déclenchez une bagarre, faites ce qu'il vous plait même si cela peut sembler inutile ! Le seul objectif est d'écrire, faisant ainsi vivre la nuit.]

_________________
Maîtriser un univers est une chose,
S'en libérer en est une autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le Cercle des Iops
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Neutre] Le Premier Cercle
» Panda multi élément cercle 199 en plein coma éthilique :x
» Kwalyptus pandawa feu de Domen du Cercle 12x
» [Guilde Horde] Le Cercle Élémentaire.
» Le Cercle du Crépuscule.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne :: Rez-de-chaussée :: Au coin du feu-
Sauter vers: