La Taverne

Forum de la guilde : La Taverne, serveur Allister.
 
CalendrierAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Taverne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aql
Meneur
Meneur
avatar

Messages : 1051
Date d'inscription : 17/11/2012
Age : 26
Localisation : Astrub

MessageSujet: La Taverne   Lun 17 Juin - 8:49

Acte 1 - Genèse.

Il existe des histoires qui ne peuvent être comprises une fois sorties de leur contexte. Bon nombre de gens se demandent aujourd'hui comment une guilde comme la Taverne peut exister en des temps si sombres. Il est vrai que pour un regard novice, rien ne peut justifier la présence de pareille organisation dans un monde où la médiocrité est devenue monnaie courante, l'individualisme un art de vivre, et où un dialecte primitif est parvenu à s'imposer peu à peu sur la quasi totalité du monde des Douze.

Je vais donc vous conter les origines de l'iceberg, dont la pointe a finalement émergé des eaux le premier maisial de l'an 639.

Aussi surprenant que cela puisse paraître, tout a commencé il y a bien longtemps de ça sur l'île de Frigost, avec un problème de paysan. Avant d'aller plus loin, je vous informe qu'il n'y aura pas ici de généalogie épique et douteuse, d'orphelin en quête de vengeance ni d'enseignement pandawushu du village de la feuille.

Non, en effet, Nezahualbator, bâtard des Nezahual, n'était pas membre d'une grande famille. Du moins pas encore. Bien sûr, il aurait aimé vivre une vie de luxure dans un somptueux palais, mais au moment où tout a commencé, il avait des préoccupations beaucoup plus « terre à terre ». Ce modeste paysan était confronté à un problème bien plus épineux que les ronces qu'il arrachait régulièrement du bord de ses cultures : il allait mourir de faim dans l’opprobre la plus totale.
Vous ne pouvez ignorer cette partie de l'histoire. Djaul, la malédiction, l'hiver éternel... Tous les champs de malt, d'orge et de houblon que possédait ce pauvre homme avaient gelé instantanément. Sans ces céréales, il ne pouvait pas produire de bière, qui était pourtant sa source principale de revenus. Il allait devoir fermer sa taverne, ou même pire, la vendre. Sans toit, par un froid pareil... c'était la mort assurée. Son établissement, sa fierté, le fruit d'une vie entière de dur labeur...

Non décidément, tout cela était inacceptable. C'est sur ce terreau de désespoir que germa l'idée. Celle qui allait changer sa vie, et bien d'autres.

« Je ne possédais rien et je voulais fonder un empire. »

Nezahualbator avait bien conscience du fait qu'il ne parviendrait pas à grand chose s'il restait seul. Il lui fallait trouver des alliés unis par une cause commune. Il alla trouver les autres producteurs ainsi que les tenanciers et leur expliqua son projet ambitieux. Ses talents d'orateur et sa force de caractère eurent raison du scepticisme de son auditoire. Il fut convenu qu'il partirait pour le continent afin d'obtenir du soutien tandis que les autres uniraient leurs efforts sur place pour s'adapter en attendant son retour. Et il en fut ainsi.

Le projet dépassa très rapidement les objectifs de subsistance des frigostiens. Alors que beaucoup d'autres professions s'étaient déjà regroupées en corporations pour protéger leurs intérêts, les brasseurs restaient désunis, peinant à joindre les deux bouts et à s'organiser pour faire face aux difficultés. Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu'il trouva toutes ces bonnes âmes prêtes à le suivre, lui qui avait traversé la mer pour trouver chez eux un peu de compassion et de sollicitude !
Sans perdre une seconde, il entreprit de fonder ce qu'il avait pensé trouver à son arrivée. Afin de fédérer les différentes écoles encore en compétition, il se rendit à Pandala pour y sélectionner un bras-droit. On ne tarissait pas d'éloges sur le maître brasseur Ayahuasca et Nezahualbator était donc fermement décidé à le rallier à sa cause.

Pour l'anecdote, il lui fallut plusieurs jours pour trouver cet illustre ivrogne, occupé à décuver dans le fond crasseux d'une taverne miteuse. C'est à grand renfort de seaux d'eau et de lait de bambou qu'il parvint à le remettre sur pied et à le débarrasser de son odeur épouvantable.

Ainsi naquit la corporation des maîtres brasseurs, cultivateurs et tenanciers. Elle prit pour nom La Taverne et réunit toutes les bières sous une même enseigne, de Pandala à Frigost.



Acte 2 - Aux grands maux les grands remèdes.

Maintenant que vous connaissez les circonstances qui ont poussé un simple paysan frigostien à braver les dangers de la mer pour créer une corporation pacifique, vous êtes en droit de vous demander comment un squelette et un scaphandre ont transformé cela en faction de combattants d'élite. Je vais donc vous conter la suite des événements.

Au fil des années, la corporation prit de l'ampleur et prospéra, connaissant de beaux jours sans ombrage. Mais même les bonnes choses ont une fin, et le commencement de la période de troubles coïncida avec le déclin du Maître.
Fatigué de sa longue existence, il décida de se retirer des affaires et confia la direction de la corporation à la personne en qui il croyait le plus : Nezahualcoyotl, le Coyote des Nezahual, son fils adoptif. C'est cette décision qui fit office de déclencheur pour de très grandes choses depuis fort longtemps en mouvement.
Mais revenons à la rencontre de Nezahualbator et de celui qui allait finalement recevoir son nom de famille.

Tout a commencé avec une choppe de bière frelatée. À cette époque la corporation se portait bien et pensait posséder le monopole de la production de bière sur l'ensemble du monde des Douze. Ce n'était pas tout à fait le cas.
Alors qu'il arpentait les landes de Sidimote, Nezahualbator fit halte dans la Taverne Antichroist et réclama une choppe de bière. Ce qu'on lui servit avait un goût infâme, bien loin des subtiles saveurs produites par la corporation. Malgré toutes les questions qu'il posa quant à son origine, il n'obtint aucune information concernant ce mystérieux breuvage, bon marché mais tout à fait infect.
Il mena son enquête, aidé par quelques kamas sonnants et trébuchants mis dans les bonnes mains. C'était l’œuvre d'un petit groupe de contrebandiers basés à Sufokia, embrigadés par un jeune sram fougueux surnommé Coyotl. On en savait assez peu sur eux, si ce n'est qu'ils sortaient de nul part pour jeter l'ancre dans un coin paisible et faire leur commerce, puis disparaissaient tout aussi mystérieusement aussitôt la transaction effectuée.
Conscient qu'il ne parviendrait jamais à saisir le disciple de sram en plein délit, le maître de corporation décida d'opter pour une solution diplomatique. Il se rendit sur les passerelles alors que l'astre déclinait à l'horizon et trouva son suspect occupé à discuter avec des marins à la taverne du Ripate, comme on le lui avait indiqué.
Après s'être brièvement présenté, il lui proposa un marché : abandonner son trafic minable et peu rémunérateur pour venir travailler avec lui dans de véritables brasseries, ou s'obstiner sur la mauvaise voie et être dénoncé aux autorités.
Coyotl aimait braver les interdits et sa situation ne lui déplaisait pas, mais plus que tout au monde, il était désireux d'apprendre, encore et encore. C'était une opportunité unique pour lui de découvrir tous les secrets de culture et de brassage, et il accepta donc l'offre qui lui était faite, bien décidé à fausser compagnie à son mentor une fois son apprentissage achevé.
Durant les semaines qui suivirent, les choses ne se passèrent pas comme l'avait prévu le jeune disciple. Non seulement Nezahualbator n'avait aucun secret pour lui et lui enseignait tout dans les règles de l'art, mais il lui témoignait en plus de ça une affection dont l'orphelin avait manqué depuis bien des années. La magie opérait, dans les effluves de bière et la brise maritime des matins de livraison.

La suite, vous pouvez la deviner aisément : Coyotl n'est jamais revenu à sa vie de trafiquant.
Depuis ce jour, il est fréquent de le croiser à Sufokia, sur ces mêmes passerelles qu'il foulait d'un pied discret autrefois, arborant désormais fièrement le blason de sa confrérie.

Mais revenons à notre histoire. En l'an 637, de nouveaux aventuriers affluèrent en masse sur les terres du roi Allister et entreprirent de faire la loi, mettant ainsi un terme à la vie paisible des honnêtes gens. Commença alors une période de troubles et de désolation.
Des cartels prirent forme dans les différentes cités, prospérant rapidement grâce aux taxes illégales qu'ils imposèrent aux commerçants en échange de leur « protection ».
Les rues n'étaient plus sûres, et plusieurs établissements de boisson furent incendiés après avoir refusé de se plier aux nouvelles règles.
La corporation, basée sur le partage du savoir et une mise en commun de la production, n'était pas de taille pour lutter contre une force armée comme celle qui grouillait désormais dans l'ombre.
A l'instar de son organisation, Nezahualbator était pacifique et ignorait tout des techniques de combat. Il était totalement dépassé par les événements.
Comme je le disais plus tôt avant mes digressions dans la trame de l'histoire, il se retira, anéanti à l'idée de voir ses efforts mis à mal par de la vermine.

En revanche, Coyotl excellait dans l'art de donner la mort. De plus, il était toujours en contact avec Hermès, son associé disciple d'Octapodas qui lui permettait autrefois de surgir des flots et de s'y engloutir à nouveau quelques instants plus tard.
Conscients du danger qui menaçait la corporation, les deux héros prirent les mesures nécessaires pour adapter la structure de la Taverne à la situation.
Ils entamèrent un recrutement sévère parmi les habitués des comptoirs : aventuriers de tout poil, chercheurs de trésors et poètes incompris. On comptait parmi eux bon nombre d'illustres héros, comme Snoff le vieil écaflip balafré à la malchance légendaire, ou encore Vartam le iop colérique que l'on disait aussi dangereux pour ses équipiers que ses adversaires.

C'est ainsi que naquit La Taverne telle que vous la connaissez, mêlant habilement corporation de métier et faction de combattants d'élite.

« Change, plutôt que tes désirs, l'ordre du monde. »

Pour ce qui est de la suite... vous la vivez au quotidien. Ces gens font partie de ceux qui écrivent l'Histoire, avec un grand H.

_________________
[00:08] de Winter-Sky : pfff go enclos dd maturité
« Change plutôt que tes désirs, l’ordre du monde. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taverne.miraculeux.net
Fyjais

avatar

Messages : 293
Date d'inscription : 30/03/2013
Localisation : Dans mon tonneau de Pandapils... Ah? Je t'avais pas dit que j'étais tombé dedans étant petit?

MessageSujet: Re: La Taverne   Dim 11 Aoû - 21:44

Je n'avais jamais pris le temps de lire ton histoire, je m'y suis attaqué et ce fut un réel plaisir, très beau boulot et qui plus est, joliment ecrit!

_________________
[22:43] de Charles-manson : Tu veux pas me s**** une c******?
[22:44] à Charles-manson : Demande à ta soeur
[22:44] de Charles-manson : Logiquement, je devrais dire ma fille, puisque c'est moi qui vous ai mit au monde, ta mère voulait pas avorter, quelle conne

[00:49] (Guilde) Onomatopee : Oui ta mère m'attend fyj
[00:49] (Guilde) Fyjais : J'm'en fous j'ai tes soeurs
[00:49] (Guilde) Onomatopee : Depuis quand tu collectionnes mes spermatozoïdes?
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aql
Meneur
Meneur
avatar

Messages : 1051
Date d'inscription : 17/11/2012
Age : 26
Localisation : Astrub

MessageSujet: Re: La Taverne   Lun 12 Aoû - 0:10

Tu es bien aimable ! farao 

_________________
[00:08] de Winter-Sky : pfff go enclos dd maturité
« Change plutôt que tes désirs, l’ordre du monde. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taverne.miraculeux.net
Elementary

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 20/08/2013
Localisation : Ile du Passage

MessageSujet: Re: La Taverne   Jeu 22 Aoû - 8:23

Je suis d'accord, très bon boulot !

_________________
" />
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Taverne   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Taverne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Temple des âges - Taverne en plein air.
» Taverne des couche-tard/lève-tot (ouvert entre 2h30 et 6h)
» [RP]Derrière la taverne, une lanterne rouge
» [GALERIE NAIN] La Taverne de Norgrim Chope-de-Bronze !
» Taverne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne :: Rez-de-chaussée :: Au coin du feu-
Sauter vers: